Les Conteurs de Légendes


 
PortailAccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Présentation...
Jeu 20 Déc - 19:27 par Vinch

» operation Dice in Town
Lun 30 Jan - 0:53 par derfel

» La Waaagh! déjantée. [gobz de la nuit]
Jeu 22 Sep - 22:35 par Vil le Mové

» Opération dice in town
Dim 14 Aoû - 19:42 par derfel

» trouilleman
Ven 22 Juil - 20:21 par trouilleman

» ODiT
Mer 29 Juin - 18:15 par derfel

» Disparition de Grégory Collin
Mer 18 Mai - 21:20 par Mörkhdull

» l'armée dorée du général Scipior le Nekharien
Dim 8 Mai - 21:32 par mazz

» Armée de Vhalalas
Sam 7 Mai - 22:16 par elpasteur

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Sondage
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Mar 2 Juil - 9:04

Partagez | 
 

 Petite Histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Petite Histoire...   Mar 4 Aoû - 15:24

Yop j'ai eu une petite envie d'écrire , c'est pas terrible mais bon voila autant partager cela plutôt que de la garder enfermer dans ma tête . C'est une histoire disons inspirée de Warhammer mais je l'ai commencer sur un autre monde du même style pour avoir plus de liberté .
Pour une fois j'aimerai bien allé assez loin dans cette histoire , voila ^^



Prologue , La Naissance d'un Guerrier

Notre Histoire commence dans un lointain pays , un pays de sable au soleil brûlant . Le héros de cet histoire s'appelle Khârn , Khârn était un grand guerrier élevé dans le seul but de devenir un élu du dieu de la guerre .
A l'époque ou Khârn vivait , la guerre était partout . Le monde était fou , les rois voulaient plus de terres & de pouvoirs et les dieux païens avaient soif d'âmes et de sang .
Khârn avait grandit dans les terres gelée du nord mais il les avait quitté il y a fort longtemps car son roi l'avait envoyer faire la guerre dans les terres du sud ou le grand désert s'étendait .

Aujourd'hui plus personnes ne se souvient des héros des temps antiques , qui se rappelle du terribles roi Vulkan et de sa diabolique épouse Némira , plus personnes ne chante les haut fait de Khârn le conquérant , même la légendaire lionne de Carak a été oublier .

Notre histoire parle de c'est héros et des terribles ennemis qui s'opposèrent a eux.

Revenons maintenant a Khârn , Khârn était le fils de Durâm et Marshâ , un couple de nordique traditionnel .
Khârn naquit dans un petit village entre la mer et les montagnes , les yeux du nouveau née était rouge et sa pupille était verticale comme celle d'un chat ou d'un serpent . Devant cette marque
Durâm décidât de nommée son enfant Khârn car il voyait en se drôle de regard rouge et prédateur la marque de Khorne , dieu de la guerre et du massacre.
A l'âge de onze ans le jeune Khârn fut envoyer au fort de Cardûm pour servir le grand roi , Argeleb roi vassal du seigneur des ténèbres qui rependait la terreur dans le coeur des hommes.
Khârn fut former a l'art du combat car Argeleb n'avait que la guerre a l'esprit et son peuple avait déjà versée beaucoup de sang pour sa soif de pouvoir .

Quand il eu atteint sa majorité a l'âge de vingt ans Khârn était devenu un homme grand et fort a la longue chevelure brune et au visage sévère .
Le roi fit de lui un chef de guerre car c'est yeux était rouge le désignait comme un fils de Khorne.
Khârn était mal a l'aise en temps que chef car il avait toujours vécut parmi des guerriers et les avaient toujours traité en égale peut importe leur origines ou leurs prouesses martiales . Sur le champs de batailles et face a la mort tous était égale et son dieux ne faisait aucune différence entre les crânes faucher en son honneur.

Néanmoins il prit les commande d'une compagnie de jeunes guerriers qu'il connaissait depuis longtemps car comme lui ils avaient été envoyer au seigneur Argeleb pour servir de recrue dans son armées .
Argeleb avait ordonnée que le premiers fils de chaque famille lui soit offert pour le servir a la guerre ou d'une autre façon si il était trop faible.
La compagnie de Khârn était composée d'une vingtaines de jeunes recrue et de quelques vétérans bourru qui avaient été intégré dans la compagnie lorsque la plupart des membres de leurs anciennes compagnie partir a la retraite .

Un ans après qu'il eu été nommée chef de compagnie Khârn fut envoyer au village d' Elbron car les villageois étaient les victimes d'un mystérieux ennemis .
Khârn trouvât l'antre de se mystérieux ennemis et il découvrit qu'il s'agissait de goules cannibales et vorace qui enlevaient les enfants dans la nuit pour les dévorer.
Khârn et sa compagnie tuèrent toutes les goules et Khorne fut heureux du massacre car il insufflât en Khârn une rage tellement grande que celui-ci s'en prit a ces propres hommes quand il en eu fini avec les goules . Il fallut plusieurs de c'est guerriers pour le maîtriser et quand ils arrivèrent a le calmer le plus ancien des vétérans décrétât que Khârn était un berserk de Khorne , un élu.
Ensemble les guerriers décidèrent de ne rien dire de la folie qui s'était emparé de leur chef , Et des hommes qu'il avait tué il fut dit que les goules les avaient prit par surprise et les avaient massacré.
Ainsi Khârn devint le héros du village d' Elbron mais la honte et la culpabilité s'était emparée de son coeur .


Dernière édition par kurgan le Mar 4 Aoû - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Mar 4 Aoû - 15:25

Durant les vingt ans qui suivirent Khârn combattit de nombreuse fois pour son seigneur gagnant a chaque fois en réputation a chacune des batailles qu'il livrait . Dix ans après l'incident du village d' Elbron , Argeleb fit de lui son champion .
Le roi Argeleb était sage et était un vielle homme au coeur dur et a l'âme malveillante et il craignait que son champion n'usurpe le trône du prince son fils a sa mort . Alors quand le seigneur de la tour noir demandât au roi d'envoyer son armée guerroyer dans le sud pour lui Argeleb envoyât Khârn pour que celui-ci soit loin du Trône et de son héritier.

Alors qu'il avait quarante ans Khârn prît la mer avec deux milles hommes pour contribuer a l'effort de guerre de son roi dans la guerre du seigneur des ténèbres .

Khârn ne se voyait pas comme héros pour lui il n'était ni bon ni mauvais , il n'était qu'un homme qui faisait son chemin tant bien que mal.
Il avait accepter depuis longtemps se qu'il était , quand les combats et le sang tournaient autour de lui une rage aussi grande que celle du dieu de la guerre le submergeait et il devenait alors un monstre assoiffé de sang autant craint par c'est hommes que par c'est ennemis.
Il se disait je suis comme je suis , je ne peut rien a cela , il n' y a aucun mal a vouloir vivre .

Quand il posa le pied sur les sables des terres du sud Khârn avait atteint l'âge de quarante-deux ans néanmoins le temps ne semblait ne pas avoir de prise sur lui , c'est cheveux était long et toujours aussi brun , pas de mèche grise . Sa barde était taillé courte , son visage bien que buriner par le vent et le soleil n'avait que peut vieillit .
Son corps avait grandit encore et était devenu musclé et large d'épaule.
Khârn avait revêtu une armure du chaos et avait ainsi renoncer au plaisir de la vie , car une fois scellé l'armure du chaos ne pouvait être retirer , elle devenait un prolongement du corps de son porteur qui ne connaissait plus ni la faim ni la soif , la fatigue n'était plus qu'un souvenir et le désire de la chair n'était plus qu'un souvenir .
Jamais plus il ne pourrait partager le lit d'une femme et jamais il n'aurait d'enfants .

Quand il débarqua Khârn ne trouva qu'une terre stériles et vides , la guerres avait prélever un lourd tribu sur le peuple qui vivait autre fois sur ses terres.
Khârn fit débarquer son armé et sous le soleil brûlant il donna l'ordre de marche ainsi l'armée prit la route vers l'intérieur des terres.
Après un jour et une nuit les hommes de Khârn purent enfin apercevoir la bannière du crânes sertit dans une étoiles a huit flèches , le symbole du seigneur de la tour noir .
L'armée de Khârn était enfin parvenue au camps de ses alliées . Cependant les nouvelles n'était pas bonnes pour Khârn étant arrivé le dernier il lui fut ordonnée de rester au camps et de fortifiés la région. Khârn se mit alors en colère devant les autres membres du conseille de guerre et il fut remit a sa place par le grand maréchal noir Darius .

L'armée du seigneur des ténèbres prit donc le chemin de la guerre laissant Khârn seul avec c'est forces et les quelques vétérans jugée trop vieux pour pouvoir traverser le désert.

Nous venons de voir la jeunesse de Khârn et se que fut la début de sa vie , enfin dans les grande lignes car il est difficile de résumée quarante année de vie , nous n'avons pas parler de la belle Marissa a la longue chevelure dorée qui offrit son corps a Khârn ni même de sa sorcière de soeur Nakini qui a pourtant accompagner notre héros et son armée dans le désert.

Ici finissent les explication sur l'identité de notre héro , maintenant seront comté c'est haut fait dans les terres du sud , sa guerres contre le roi démon et ces aventure avec la reine des harpies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Mar 4 Aoû - 16:50

Chapitre 1 , Bataille dans le désert

Alors ou en son les préparatifs , dit Khârn en s'avançant vers le vieux Balor , le vieux avait connu un grand nombres de bataille et Khârn respectait se vétéran qui était rester en arrière quand l'armé s'en fut allée pour la guerre il y avait maintenant trois ans .
Balor était un homme de taille moyenne (bien qu'il n'arrivait qu'au bas de l'épaulière rouge de l'armure de Khârn ) , il avait les yeux bleu et une barbe grise qui cachait le bas de son vieux visage ridée et bronzer par de nombreux été passé dans les terres du sud.
Khârn avait toujours tenu en haute estime l'avis du vieux guerrier car il avait combattu plus longtemps que n'importe qui dans se désert .
C'était le vieux qui avait d'ailleurs choisit l'emplacement du fort que Khârn avait commencer a faire construire , contre les montagnes et devant la route de l'oasis .
Les montagnes du nord offrait une source de pierre pour les bâtiment et des mines de fer pour les forges .
Car peut être cela était il stupide mais Khârn avait ordonnée que le campement de bois et de toile soit remplacer et qu'un fort de pierre serait construit a la façon des hommes du nord . Balor avait conseiller les montagnes de l'est du désert comme lieu pour la construction du fort . Un oasis était a proximité a seulement quelques minutes de marches de l'emplacement et le fleuve Baaltis passé a moins de cinq kilomètres au nord des montagnes se qui rendait l'emplacement précieux .

Bien sur tout n'avait pas été facile , des tribues d'hommes sauvages vivaient déjà la et Khârn ordonna qu'ils soient fait prisonniers pour servir a la construction de c'est projets. Ils furent les premiers a devenir les esclaves de sa main de fer.

De nouveaux arrivant vinrent rejoindre la population de son campement en expansion au furent et a mesure que le temps passait , le seigneur ténébreux envoyait toujours plus de guerriers dans le sud afin de détruire ceux qui s'opposait a lui .
C'est hommes ne vinrent pas seul certains était accompagner de leur femme et de leurs enfants ainsi une colonie vit le jour prêt du fort qui a l'époque était seulement composé de quelques haut mur , de deux tourelles et de casernes faite pour abrité les hommes .
Devant l'augmentation de la population Khârn fit ordonnée la construction d'un village prêt du fleuves au nord , un grand nombres d'esclaves fut envoyer au fleuve afin de bâtir les maisons des colons , le village fut nommée Kharnath car Khârn restait fidèle au dieu du sang et c'est ainsi que les homme du sud appelait le dieu de la guerre .

Cependant la croissance de son petit empire ne passa pas inaperçu , a l'est un peuple sauvage et cruel fit son apparition, les Darkman .
Au début les Darkman était curieux et surgissait des jungles de l'est pour espionner les Kharnéens ( nom que se donnait les gens de Kharnath ) , les darkman avait la peaux très bronzer presque noir et ils n'avaient sûrement jamais vu d'hommes blanc.
En très peu de temps les Darkman passèrent de l'espionnage au raid , certains Kharnéens s'était établit loin du villages pour crée des fermes et ils furent les premiers a être victimes des raids des Darkman. Enlever en emmener dans les jungles pour ne jamais être revu.
Khârn , avec toute la diplomatie dont un champion de Khorne peut faire preuve poursuivit les Darkman dans leur jungle accompagner par ces chevaliers berserk qui comme lui portaient la sinistre armure du chaos.

Ils découvrirent que les Darkman avait sacrifier les captifs en l'honneur de leur dieu serpent , Khârn charga et tua hommes , femmes et enfants dans sa fureur vengeresse.

Les actes de Khârn ne plurent pas au hommes de la jungle , les Darkman était en réalité les sujet d'un roi cruel nommée Vulkan , se sinistre roi avait établit sa domination sur toutes les tribus de la jungles et il régnait a présent avec son épouse la sorcière Némira.
Durant deux ans Vulkan et Khârn se livrèrent de nombreuse escarmouche mais a présent le roi de la jungle en avait eu assez et une grande armé composé de dix milles guerriers Darkman marchaient sur Kharnath.
Les Darkman n'était pas venu seul , d'énorme bêtes a la peaux grise comme une souris et grande comme une maison marchaient avec eux , des cages d'osiers avaient été fixé sur le dot de ses monstrueux Oliphants comme on les appelaient .

Balor vint a la rencontre de Khârn , l'armé est prête mon seigneur mais j'ai peur pour nous .
Peur pourquoi aurions nous peur , dit Khârn le sourire au lèvres .
Et bien j'ai bien peur que nous ne soyons en très net infériorité numérique , selon m'est estimation ils ont aux moins dix milles guerriers et pas moins d'un vingtaines d'oliphants mon seigneur.
Khârn ne répondit pas il regardait devant lui le désert l'armé de Vulkan était encore a plus de dix kilomètres , ils n'attaqueront pas se soir dit il soudain.
Je crois bien que vous avez raison , dit Balor , les hommes de Vulkan on marcher toute la journée sous le soleil brûlant et le soleil va se coucher , il serait fort imprudent de lancer un assaut sur un terrain qui n'est pas le siens même avec dix milles hommes contre seulement deux milles.
Il se dit qu'il a bien le temps que nous allons attendre derrière nos mur comme des lâches , dit Khârn. Surprenons le , Khârn eu soudain un sourire sinistre qui mis le vieillard mal a l'aise.

Vient Balor j'ai encore des choses a faire préparer et tu n'est pas encore assez vieux pour que je te laisse te reposez .
Le vieux Balor sourit alors qu'il emboîtait le pas a Khârn.
Qu'a tu donc en tête Mon jeune ami , d'après se sinistre sourire que je voit sur ton visage rien de bon pour c'est bâtard de Darkman hein ?
Non mon ami rien de bon pour eux , je vais leur apprendre a craindre les fils de Khorne .
Que veut tu que je prépare pour toi fils de Khorne .
Les prisonniers , conduits les auprès de ma soeur et dit lui qu'elle ne perde pas de temps je veut les faveurs de mon dieux cette nuit .
Je ne vous suis pas mon seigneur .
Nous allons lâcher les chiens de Khorne sur c'est vil bâtard mon amis , le sang des prisonniers va servir a l'invocation de ma soeur .
Et les démons vont il gagner cette batailles pour nous ?
Non mon ami , malheureusement il n'y a pas assez de sacrifier pour invoquez durablement les démons mais une choses et sûr , c'est fils de chienne vont passé une très mauvaise nuit . Allons vient Balor se soir nous allosn faire la fête et demain nous leur ferons leur fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Mar 4 Aoû - 19:04

Nakini était dans une pièce sombre éclairer par seulement quelque torches accrocher au mur de la pièce circulaire . les mur était recouvert de terres cuite , le toit conique de la tour s'élevait au dessus d'elle alors qu'elle méditait .
Les vents était favorable et le rituel allait pouvoir commencer , Khârn allait avoir son invocation et après elle pourrait s'en retourner a ces occupation .
Dé qu'elle se leva Cato son amants accouru vers elle , comment va tu lui demanda t il .
Mal , je hait mon frère , si les choses se passe mal je risque de perdre plusieurs de mes suivants.
Cela est il si dangereux lui demandât Cato soudain inquiet.
Oui assez en faite on ne sais jamais avec les démons , aide moi a descendre je me sens faible .
Cato s'exécutât , il était petit et gras âgé d'environs trente ans avec une tignasse blonde , Nakini elle était grande et forte , des épines lui sortaient du crânes pour former une parodie de chevelure.

Khârn passais le portail d'entrée du fort , il était accompagner du vieux Balor . A la vue de leur chef les maraudeurs et guerriers en armure du chaos scandèrent le nom de Khârn.
Kharn sourit et se dit qu'il en avait fait du chemin , fils d'un simple soldat nordique devenu l'un des élus de Khorne , choisit pour être le champion d'un roi du nord et aujourd'hui maître d'un domaines qui lui avait été confier par le grand maréchale noir Darius l'implacable .
Il leva les bras pour calmer les hourra crié en son honneur , une fois que les cris furent arrêter il prit la parole. M'est frère cela fait maintenant trois ans que nous sommes ici a construire des château et des baraques pour les femmes de ceux qui sont partis cherches la gloire dans le sud , plusieurs hochèrent la tête .
Mais notre tour de versé le sang est arriver , la bas a seulement un kilomètres ou deux se tien toute une armé de fou , oui m'est frères ils sont fou de se croire de taille face au fils de Khorne . Ils sont plus nombreux et alors ? chacun de vous vaut ou moins dix hommes comme eux .
Les hommes crièrent leurs approbation et plusieurs maraudeurs levèrent leur coupe remplie d'hydromel .
Khârn reprit , ils sont venu avec de grands oliphants , ils croit que nous allons reculer devant c'est grandes bêtes .
Plusieurs hommes rirent surtout parmi les guerriers du chaos , l'un d'eux cria même , nos mammouth nordique ne sont pas moins terrible et nombreux furent les hommes a l'approuver.
Oui mes frères , je sais que la peur ne vous atteindra pas , je compte sur vos belles hallebardes pour taillé c'est monstres en pièces.

Khârn vit soudain sa soeur sortir de la tour nord pour se diriger vers le donjon , il fit signe a Balor d'approcher , le vieux s'approchât et Khârn lui murmurât a l'oreille va t'assurer que ma soeur est prête mon ami.
Balor fit signe qu'il avait comprit et s'en allât lui aussi vers le donjon alors que Khârn se retournait a nouveaux vers c'est guerriers.

Âge d'à peine quinze ans , Gar n'avait pas perdu une miette du discours du maître de guerre .
Gar était un jeune homme maigre et de taille moyenne et son visage était encore plein d'innocence , imberbe avec une longue tignasse blonde. Il appartenait a se type de guerriers légèrement équiper que l'on appelait maraudeurs ou rôdeurs .
Son régiment était diriger par son oncle Brok , malgré son lien de sang son oncle ne lui avait jamais facilité le boulot , ni son cousin d'ailleurs . Le fils aînée de Brok , Malak était une grosse brute qui n'hésitait jamais a maltraiter Gar .
Le régiments de Gar était composé d'une centaines de maraudeurs et tous portait de lourde haches faite pour faire très mal , Brok avait aussi avec lui une dizaines de molosses provenant de son élevage personnelles , les chiens de Brok avait souvent tendance a fuir dé la premières charge mais on pouvaient compter sur c'est bêtes pour revenir dévorer les estropiées que le régiments laissait derrière lui.

Gar se retourna quand le Zâr eu fini son discours et il se joignit au hommes pour boire , il du joué des coudes pour arriver a avoir une corne remplie d'hydromel , la boisson était sucrée mais Gar en savoura chaque goûte .

Alors cousin on joue a l'homme , Gar se retourna et vit Malak son cousin approcher de lui avec quelques hommes du régiments a c'est coté .
Malak était grand et avait le crâne rasé sauf sur le sommet il portait une crête longue qui lui descendait jusqu'a la nuque .
Malak lui arrachât sa corne des mains et lui dit , tu bois de l'hydromel alors que tu n'a même pas fini de téter les seins de ta mère , allé file avant que je ne te corrige .
Gar parti en jetant un regard noir a son cousin , si il l'aurait pu Gar l'aurait tué sur place mais il était trop faible et il en était conscient .
Il parti cherches un peu d'ombres prêt du donjon , alors qu'il passait tout prêt de la porte un guerriers en armure rouge le bouscula et il vola au bas des marches qui conduisait au caves du donjon .
Il se releva et enleva la crasse qu'il avait plein les cheveux , il allait remonter lorsqu'il entendit des voie venir de l'un des caniveaux tout proches .
Si j'en ai l'occasion je le tuerais durant la bataille dit l'une des voie .
Tu est fou Cato tu n'est pas de taille , Khârn va te tué, et en plus comment compte tu l'approcher il sera entourer de sa garde d'élus .
Avec ça pauvre idiots , quand on est pas fort il faut être malin .
Mais même si tu le tue c'est de la folie un autre prendra sa place et lui ne sera peut être pas aussi gentil avec ta sorcière .
Galva mon pauvre tu est bien naïf c'est justement ma sorcière qui prendra sa place , c'est pouvoirs son grand et moi je serais a c'est coté.
Vous êtes fou Cato , Khârn a combattu et tué des ogres a main nue ton poison ne lui causera qu'un mal de ventre .
Oh je ne crois pas mon ami ceci est de l'essence de Fleur d'Onogal et a part peut être les démons du grand père Nurgle nul ne peut survivre a se fléau.

Gar n'en croyait pas ces oreilles un homme nommée Cato allait tenté d'empoisonner le maître de guerre , il devait allé le prévenir même si ces chances d'approcher un si grand héros état faibles il devait le faire.
Soudain il n'entendit plus les voix , ils avait du partir pendant qu'il réfléchissait a quoi faire .
Il se retourna et commençât a remonter les marches qui conduisait a la cour du fort lorsqu'un homme grand et mince tout vêtu de robe de cérémonie vint se planté devant lui .
Alors petit se n'est pas bien d'espionner les grandes personnes , c'était la voie du dénommée Galva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Mar 4 Aoû - 23:31

Gar ne savait quoi faire , la peur s'emparait de lui alors sans réfléchir il fonça tête baissé , Galva fut surpris et perdit l'équilibre alors que le jeune homme le heurtait de plein fouet .
Gar ne perdit pas de temps il couru aussi vite qu'il pouvait pour échapper a l'homme qui était derrière lui , il courrait comme si le cerbère de Khorne était a ses trousse.
Gar se retourna pour regarder si Galva l'avait suivit mais il ne vit l'homme nul part , soudain alors qu'il se retourna pour chercher le maître de guerre du regard il heurtât quelque chose de dur . Gar se redressât et vit qu'il venait de bousculer un maraudeurs assez gros , mon hydromel tu la renverser dit le gros , Gar vit alors arriver un énorme poing sur son visage et puis se fut le noir total .

Gar se sentit mal , sa sentait mauvais la ou il se trouvait , soudain il sentît son nez lui faire mal , il porta sa main a son visage et sentît qu'une croûte de sang coaguler était sur son visage .
Puis il se souvint il avait été frapper par se gros imbécile alors qu'il courait avertir le seigneur Khârn que'... , que quelqu'un allait l'assassiner.
Gar se ressaisit soudain et se rendit comte qu'on l'avait jeté sur un tas de fumier proche du fort , il faisait chaud et le soleil était encore bas , il n'était pas encore midi et il avait été inconscient fort longtemps .
Khorne me maudissent si j'arrive trop tard se dit il en courant vers le donjon.

Khârn était couvert de sang , il avait perdu son heaume depuis au moins une demi heures cet a dire depuis le début de la bataille.
il leva bien haut la hallebarde qu'il avait entre les mains et l'abattit sur le crâne d'un homme , il releva son arme et la fit décrire un cercle qui prit la vie de deux autres et la fit revenir et dans son geste brutal donna un coup a l'un de c'est garde .
Un oliphants approchait sur le flanc gauche tandis que les hommes fuyaient devant sa fureur. alors que l'énorme bête approchait de lui il la charga de face la bête surprise se cabra sur ces pattes arrière et Khârn en profitât pour se glisser sous la pense de l'animal , il planta sa hallebarde dans son ventre alors qu'elle retombait bruyamment , poussé par la douleur la bête se rua vers l'avant et Khârn eu juste le temps de s'écarter de la trajectoire de l'animal , mais alors que la bête le dépassât Khârn lui frappa la pattes et les tendons de la bête se rompirent.
Sous la douleur l'oliphant s'effondrât au sol. écrasant sous sont poids maraudeurs et Darkmans.
Khârn se redressât fièrement d'avoir fait tomber l'énorme créature , il ne prit pas le temps de souffler allât cherchers sa hallebarde toujours dans la pattes de l'énorme bête . L'arme s'était malheureusement brisé sous la force du coup , Khârn la laissa la car déjà des ennemi s'avançait .

L'un des Darkmans plus grand et plus fort que les autres s'avançât alors faisant signe au autres de reculer , l'homme leva alors sa lance vers lui dans un geste de défi et Khârn lui fit signe qu'il relevait son défi un sourire au lèvres .
Quand il vit que Khârn était désarmer le champion Darkman jeta sa lance et son bouclier dans le sable et ôtât son heaume couvert de plume multicolore.
Sans avertissement les deux hommes chargèrent , le Darkman frappa violemment Khârn au visage et Khârn ripostât avec un coup qui aurait tué net un ogre mais le géant a la peau noir ne parut ne même pas sentir le coup et lui renvoyât une droite en pleine mâchoire .
Son adversaire était surprenant , sa force égalait la sienne et Khârn se surprit a rire alors qu'il venait de mettre un coup dans le thorax de son adversaire qui reculât brièvement avant de reprendre l'assaut .

Durant une longue heures les deux hommes s'échangèrent des coups sans qu'aucun des deux ne puisse venir a bout de son adversaire .
Soudain l'homme noir reçu un coup et a la surprise de Khârn et a la sienne aussi il s'effondrât , non pas a cause du coup mais une pierre lui avait fait perdre l'équilibre alors qu'il prenait le coup.
Une autre pierre vint l'assaillir alors qu'il tombait au sol , sa tête heurtât la pierre et le champion perdît connaissance.
Khârn s'approchât alors de lui et il maudit les dieux de lui arracher un si valeureux adversaire, il ramassa la pierre sur lequel son ennemi avait trébucher et la jeta au loin en accompagnant son geste d'un cri de rage .
Il fit signe au Darkman qui avait regarder le défi d'emporter leur champion et il se retourna vers ces propres guerriers plein de frustration.

Alors qu'il parcourait les rangs de ces guerriers il sentît une douleur le piquer sur le coté , il s'arrêtât et regardât de quoi cela pouvait bien venir , le champion Darkman avait il dissimulée une arme dont il se serait servit sans qu'il ne le remarque lors de leur duel.
Non il se rendit comte qu'il avait bien été poignarder mais se n'était pas une lame d'origine Darkman , il arrachât la lame de son flanc blessé et il vit qu'elle portait la rûne de Nurgle , il regardât autour de lui mais il ne vit que ces guerriers qu'il l'entourait et le regardait surpris tout autant que lui , certains s'avançait comme pour l'aidé a se maintenir debout mais il les repoussât trop fier qu'il était.
Soudain sa vue se brouillât , les sons qu'il entendait devinrent lointain , et puis plus rien le noir total.

Cato était fier de lui personnes n'avait fait attention a lui alors qu'il s'était avancer vers Khârn sous c'est robes d'acolyte et nul ne pourrait prouver qu'il était présent sur le lieu au moment ou Khârn s'était fait poignarder.
La bataille n'était pas terminer et avec un peu de chance les élus de Khârn retourneraient assouvir leur vengeance sur les Darkman faute d'avoir d'autres coupable sur lequel se venger.
Le poison allait le tué en quelques heures et plus son corps resterait sans soin plus douloureuse serait l'agonie dont aucun remède n'existait.

Balkan le champion de la garde personnelle de Khârn et son plus vielle ami était tirailler entre l'envie d'allé faire payer l'attaque vicieuse sur son Maître et le désire de l'escorter vers le fort pour tenter de lui sauvé la vie si cela était encore possible.
Le vieux Balor arrivât soudain a leur coté , Mais bon sang que faite vous nous gagnons du terrain et vous rester statique leur dit il.
Balkan dit alors aux guerriers de s'écarter pour que le vieux puissent voir leur seigneur , et quand il vit Khârn le vieux Balor se tourna vers Balkan lui demandant du regard de s'expliquer .
Une lame putride Balor , nous n'avons pas vu l'assaillant , quel démons les darkman ont ils bien put invoquer pour abattre notre maître .
C'est une lame de Nurgle se ne sont pas les darkman qui on frapper notre générale mais l'un des notre . Allons vous deux porter le jusqu'au fort je vais venir avec vous les autres retourner au combat et levée bien haut la bannière de Khârn le moral de l'armé en dépend. La nouvel de sa chute doit rester secrète jusqu'a la fin de la bataille , c'est chien son loin de faire le poids face a nous encore quelques heures et ils seront tous mort si Vulkan ne sonne pas la retraite il n'aura plus d'armé.
Très bien dit Balkan allé on y retourne .

Gar courait aussi vite qu'il le pouvait , c'est jambe le faisait souffrire mais il devait atteindre le champs de bataille , soudain il vit un cavalier qui revenait du champs de bataille surement un messager , le cavalier le croisa et continua son chemin vers le fort sans même le regarder.
Gar s'en voulait tellement par sa faute l'assassin avait deja peut être frapper et le plus grand héros qu'il ai vu était surement mort .
Il se rapprochait du champs de bataille maintenant il pouvait voir les divers étendart dont celui du seigneur Khârn qui était immobile a l'arrière de la ligne de bataille. Il vit plusieurs hommes quitter le champs de batailles puit il remarquat que l'étendart des élus de Khârn se remit en mouvement , cela était bon signe le seigneur de guerre repartait au combat .
Sa joie fut de courte durée lorsqu'il remarqua que les hommes qui était sortit de la formation des élus portait un colosse en armure rouge . Trois grand destriers leurs furent amené et il mirent le seigneur Khârn sur l'un d'eux accompagner par un guerrier qui le soutenait sur le destrier.
Sans attendre les guerriers firent partir leur monture au triple galop vers le fort , Gar leur fit signe mais lorsqu'il le croiserent ils s'arreterent pas et Gar du faire un saut de coté pour éviter d'être écraser.
Il se releva promptement et leur cria , je connais l'assassin . A c'est mot l'un des cavalier se retourna et fit charger sa monture sur le pauvre Gar . Gar se retourna pour fuir mais un poigne de fer se saisit de lui et le mit en travers de la monture devant le cavalier.
Tu dit connaitre l'assassin parle ou je t'arrache la tête , le cavalier était vieux mais sa voix était toujours autoritaire , Gar reconnut le vieux Balor l'un des sages du conseille des chefs.
Gar lui dit tant bien que mal , je les ai entendut parler malgré moi hier mais ils on tanter de me faire taire .
Qui ? je veut des noms hurlat le vieux emplit d'une soudaines fureur.
Cato c'est Cato et il y avait un certain Galva avec lui je le jure , devant Khorne je le jure par pitié ne me lacher pas.
Balor hissat le jeune maraudeur sur sa selle alors qu'il fit a nouveaux accélerer sa monture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Mer 5 Aoû - 13:39

Chapitre 2: le pacte

Khârn s'éveillât soudain recouvert de son armure complète cependant une chose avait changer. Il n'était plus dans les terres sud sa il le su directement , l'endroit ou il se trouvait était bien étrange d'ailleurs , la terres était cendreuse et a l'horizon il ne voyait que de sinistres montagnes et de haut volcans qui crachait des colonnes de fumée noir qui masquait le ciel.

Mais ou suis je tomber dit il a haute voie alors qu'il se redressait .

Il cru soudain entendre un murmure dans son dot mais lorsqu'il se retourna il ne vit personne.
Qui est là criât il mais aucune réponse ne vint , seul l'écho de sa propres voie se répercutant sur les rochers accèder .
Puits il la vit , la tour noir alors que le brouillard qui l'avait entourer se dissipait comme pour lui montrer le chemin .
Khârn n'aimais pas cela , il avait l'impression d'être manipuler , que l'on guidait c'est pas vers la tour noir .
Elle était haute , si haute que son sommet disparaissais a travers le voile noir des nuages . Sans doute avait elle été bâtie par les dieux car aucun mortel pas même les peuples disparut des elfe et des nains n'aurait pus bâtir un tel bâtiment.

Malgré ces doute il se mit a marcher vers la tour noir , il n'avait pas le choix s'était la seul destination possible mais même sans cela il se sentait attirer par la sinistre tour.

Un vent malodorant soufflât soudain sur la plaine et quand il redressât son visage vit qu'il était face a l'entrée de la tour , seul quelques mètres le séparait de son seuil .
Il se redressa soudainement et s'avançât vers l'obscure entré de la tour noir.


Posez le ici dit le vieux guérisseur alors que Balor accompagnez de deux guerriers entrait en soutenant leur seigneur tant bien que mal car il était grand et fort et semblait encore plus lourd qu'il en avait l'air.
Gar suivit le vieux Balor a l'intérieur de chez le guérisseur dans sa grande maison de pierre situé a l'extrémité sud du village .
Ils installèrent Khârn sur une vielle table en bois et le guérisseur les fit s'écarter , l'homme était petit et vieux mais encore assez autoritaire .
Aldo peut tu le sauvé demandât Balor .
Qu'elle est l'arme qui lui a fait pareille blessure demandât le guérisseur alors qu'il affichait une expression de douleur en regardant la plaie a travers l'armure trouée.
Nous avons oublier de la prendre mais c'était un lame portant la rûne de Nurgle le grand.
Le guérisseur fit la grimace quand le nom du dieux Nurgle fut prononcer , je craint de ne pouvoir rien faire Balor , nul guérisseur au monde ne peut vaincre le dieux de la mort seul les antique elfes pouvait espérer ralentir ces maladie.
Alors il va mourir ? tous se tournèrent vers Gar car il était le seul a avoir dit tout haut se qu'il pensait tous.
Le vieux guérisseur lui répondit , son destin est entre les main des dieux.
Tu pense qu'il va tenir longtemps demandât alors Balor.
Si la fièvre qui le ronge ne tombe pas il ne passera pas la nuit j'en ai bien peur .
Balor regardât alors Gar et lui dit toi tu reste ici et tu veille sur lui avec Aldo moi j'ai une sorcière a allé voir .
Que voulez vous dire mon seigneur.
Que ceux qui on fait du mal a mon jeune frère doivent en payer le prix , la sorcière et sa suite de bâtard se sont affaiblit hier lors de leur invocation et je vais leur faire payer avant qu'ils ne récupèrent leurs pouvoirs , c'est vipères ne devaient pas s'attendre a se que nous soyons informer de leur complot.
Alors vous me croyez dit Gar enchanter a l'idée de ne pas se faire hacher menu par la fureur des gardes du Zâr .
Oui mon garçon je te croit , qui plus est je suis l'un des rare a connaître l'animosité que Khârn et Nakini avait l'un pour l'autre , jamais je n'aurait porter d'accusation contre elle mais ton récit est la pièces qu'il me manquait car jamais je n'aurait cru qu'elle aurait tenté de tué son frère même avec la haine qui était entre eux. Je suis vieux mais je reste naïfs malgré tout voit tu , Le vieux Balor sourit au jeune guerrier , prend soin de lui mon garçon garde le secret sur l'endroit ou nous l'avons emmenez .

Balor sortît de la pièces les deux guerriers qui l'accompagnait lui emboîtèrent le pas .
Le vieux guérisseur Aldo dit alors , c'est triste mais c'est ainsi que la plupart des élus finissent .
Le jeune Gar était vraiment triste , se héros des terres du nord était venu si loin de chez lui juste pour mourir des mains d'un lâche , cela était injuste.

Cato montait les marches de la tour nord afin de se rendre dans le laboratoire de Nakini , lorsqu'il entra dans la haute pièce la sorcière était allonger sur une couchette qu'elle avait aménager là pour se reposer sur son lieu de travaille lorsque que ces expérience lui prenait trop de ces forces.
C'est fait dit il en venant se planter juste a coté de la couche .
Nakini ouvrit alors les yeux et un sourire lui montât lentement au lèvres , enfin se porc est mort a moi l'héritage , le fort , le village et l'armé.
Oui mon amour nous allons régner enfin dit Cato.
Nous , le reprit elle , je vais régner .
Oui bien sur mon amour mais ne me laisseras tu pas causé quelques souffrances en ton honneur.
Oui cela tu pourras le faire lui dit elle avec un sourire malsain .
Allons laisse moi maintenant Cato , je doit paraître avoir été brisé lorsque j'apprendrai la mort de se chien puant de Khârn.
Cato eut un ricanement et il tourna les talons pour repartir vers l'entrée. Il redescendit les marches calmement , son crime était fait maintenant il avait l'esprit tranquille et calme même si son coeur était tout excite a l'idée des heures qui allait suivre .
C'est crétin de guerriers allaient sûrement attendre la mort de leur chef , puis il lui rendrait hommage en buvant , ensuite il lui creuserait un tombeaux grand et long a construire , ensuite viendrait l'enterrement . Cela prendrait déjà beaucoup de temps et Nakini aurait récupérer tous c'est pouvoirs d'ici là , et alors lorsque les défis pour l'élection du nouveau Zâr commencerait elle serait capable de foudroyer tous ceux qui se présenteraient et elle prendrait le contrôle de l'armé sans aucune difficultés.
Cela était trop beau pour être vrai , ça a été si facile se dit il.
Il arrivât enfin un pied de la tour et en sortît , le soleil était encore haut il était seulement midi , et j'ai déjà tué un seigneur se dit , il mit soudain a rire pour lui même .
Cato traversât la grande cour du fort , elle était totalement déserte , toutes les troupes était partie aux combats , seul quelques serviteurs et une poignée de garde était rester au fort . Il eut soudain l'envie d'allé manger il se rendit donc au donjon principale , passant sous la haute arcade de la grande porte il se rendit tout droit a le salle des fêtes juste prêt de l'entrée .
Serviteur a manger j'ai faim cria t' il .
Une vielle femme passa la tête par une ouverture situé au bout de la salle et quelques minute après elle lui apportât un plateau recouvert de divers nourritures , fruits des terres du sud , fromage nordique , et un morceau de pain accompagner d'un pichet d'hydromel.
Reprend ta pisse vielle folle et apporte moi du vin , garde l'hydromel pour les chiens .
La vielle reprit l'hydromel et s'en retournât au cuisine .

Alors qu'il savourait son repas Cato regardât plus attentivement la grande salle , par Slaanesh qu'elle est vilaines se dit il , la grande salle était très spartiate , rectangulaire avec de haut mur de pierre et deux grande cheminée chacune située au milieu de chacun des longs murs
, pas de fenêtres , pas de tapisserie , juste c'est vieux murs de pierre recouvert de boue séchée . Cela changerais , tout changerais une fois que Nakini aurait prit les choses en main .

Soudain des bruits de pas vinrent du grand hall d'entrée et Cato penchât la tête pour voir qui venait , d'après le bruit il devait s'agir de plusieurs hommes en armure .
Alors qu'il regardait il vit trois hommes passé l'un d'eux croisa son regard et soudain il s'arrêtât tout net et avec une rage folle chargea dans la salle des fêtes droit vers Cato en criants et en jurant , c'était le vieux Balor un vieux guerrier plus prêt de la mort qu'autre chose.
Traître , assassin , pourriture je vais t'arracher la verge et te la faire manger hurlât le vieux.
Il ne fallut pas longtemps a Cato pour comprendre que le complot avait été démasquer , il se leva de sa chaise et couru tout droit a travers la grand salle vers la porte des cuisines , le vieux fou et c'est deux compagnons était a ses trousse , je vais les avoir se dit il je cour plus vite que c'est lourdeaux en armure .
Il traversât les cuisines et se retrouvât bientôt dans la cour car il sortît par ou l'on vidait les ordures de cuisines et il couru vers la tour de Nakini comme si tout les démons de l'enfer était a sa poursuite . Le vieux ressortît du donjon par l'entrée principale et le vit courir vers la tour il se jeta a sa poursuite toujours en hurlant , des gardes sortirent du donjon , des maraudeurs pour la plupart ils se joignirent aux vieux et Cato fut désespérer.
Il entrât vivement dans la tour et repoussât la lourde porte et mit une lourde poutrelle en travers pour la verrouiller , juste au moment ou il mit le madrier en place quelque chose de lourd se jeta contre la porte et il n'en fallut pas plus a Cato pour entreprendre l'ascension de la tour .
Il entendait que l'on donnait de grand coup sur la porte et accélérât encore son allure montent les marche quatre a quatre , a moi l'ennemi nous attaques cria t' il . Les fidèles de Nakini accoururent alors des divers salle de la tour et une trentaines d'acolytes se mirent a dévaler l'escalier pour défendre leur maîtresse.

Cato entra dans le laboratoire et Nakini se releva promptement en le voyant recouvert de sueur et tout essouffler qu'il était .
Avant que la grosse furie ne puisse posé la moindre question Cato lui , nous avons été découvert ils sont a notre porte , ils viennent nous tué.
Pauvre idiot lui hurlât elle dessus , comment ont il sut .
Cato ne répondît pas il fit un geste de négation en reprenant son souffle , je sais pas finit il par lâcher.
Nakini se leva et ramassa un sac qu'elle commençât a remplir de divers choses , alors qu'elle faisait cela elle lui dit maudit soient ils tous , les vents son faible et je n'ai plus la force d'invoquer m'est sortilèges.
Nous allons mourir murmurât Cato tout effrayer.
Non crétins nous allons fuir.
Comment ils tiennent la porte et ils on des élus avec eux ils doivent déjà monter l'escalier.
J'ai un plan crétins tait toi et aide moi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Mer 5 Aoû - 16:11

Balor prit un peu de recul et pour la troisième fois il tentât d'enfoncer la porte de la tour nord , le vieux guerrier y mit tous sont poids et la porte cédât , alors qu'il se remettait sur ces pieds il entendit que Cato hurlait un peu plus haut dans la tour sans doute donnait il des ordres afin de ralentir au maximum l'avancer de Balor et de ces hommes.
A mort traître hurlât il alors qu'il s'avançait vers les marches accompagner des deux guerriers qui l'avait aidé a transporter le corps de Khârn chez le guérisseur , une dizaines de jeunes maraudeurs s'était joint a eux sans trop comprendre se qu'il se passait .
Ils montèrent le premiers niveaux aussi vite qu'ils le purent mais lorsqu'ils arrivèrent prêt du deuxième une dizaines d'homme surgirent du haut de l'escalier. Le premiers se jeta sur Balor qui attrapât la lame que l'homme en robe cérémonielle tentait d'abattre sur lui, il prit la lame dans sang gantelet d'acier et de son autre poing il frappa l'homme au visage . Le crâne de l'acolyte fut repoussé en arrière et l'on pus entendre les vertèbres de sa nuques qui se rompirent sous la force du choc .
C'est hommes était cependant très nombreux et visiblement drogué , rien d'étonnant car Nakini avait toujours eu des penchant pour le dieu Slaanesh et il était de notoriété publique que divers drogues circulaient dans son petit cercle d'ami.
Néanmoins les acolyte de Nakini était loin de faire le poids face a des élus en armure du chaos qui les dépassait en taille et en force.
L'un des deux élus qui avait accompagner Balor , le plus grand des deux un géant a la barbe noir avec une hache de la taille d'un homme dans chacune des mains dépassas soudain Balor . L'élu se nommait Meohras et il dépassa Balor , éventrant et décapitant tout ceux qui se tenait sur son chemin , son compagnon vint lui aussi apporter son soutient , plus petit que Meohras il se nommait Valkian et était l'un des favoris de Khârn .Valkian ne portait aucune armes visible sur lui mais juste avant d'attaquer quatre lames d'os sortirent de c'est mains . Grâce a c'est lames d'os Valkian exécutait une vrai danse de la mort , aussi véloce qu'un guerrier elfe mais avec toute la force d'un élu du dieu du sang .
Bientôt il ne restât que quelques morceaux de chaire sanguinolente des acolyte de Nakini et sans attendre les compagnons reprirent leur ascension.
Ils arrivèrent enfin sur un pallier qui était le dernier niveau , Meohras enfonçât la porte et tous se précipitèrent a l'intérieur.
Le laboratoire avait été retourner mais il était vide , sorcellerie dit Valkian .
Il se serait enfuit grâce a un démon ou a l'un des tours de cette maudite sorcière , demandât Meohras .
Balor restât silencieux il regardât les murs sans aucune fenêtres , impossible de sortirent même par les airs dit il .
Ils ne se sont pas enfuit par les aires ,dit soudain Valkian , regarder au sol .
Le sol de la tour était recouvert de bois , un plancher mais l'une des planches avait été déplacer récemment et mal remise .
Valkian s'agenouillât et taillât les planche en pièces , un passage était visible sous le plancher , un trou étroit qui passait au centre d'une grande colonne qui partait sûrement du pied de la tour jusqu'a son sommet , un système de poulie et de corde était visible au dessus du passage .
Se n'est pas de la sorcellerie il on prit un élévateur cacher un centre de la tour , dit Balor , il se penchât pour passé par l'étroit passage sous le plancher et se saisit des cordages . Il tira un peu d'essure et déclarât , ils ont déjà du couper les câbles derrière eu .
Il faut redescendre vite dit alors Valkian , Mais Balor secoua la tête , les écuries sont a coté quand on arrivera un bas ils se seront déjà échapper et nos meilleurs cavaliers son encore sur le champs de bataille .
On ne va pas les laisser partir quand même , dit Valkian .
On est en plein milieu du désert ils n'iront pas loin lui répondît Balor soudain redevenu calme . Nous allons informer l'armé quand ils reviendrons , de toute façon si on ne leur dit la rumeurs de la disparition de Zâr Khârn coure ra quand même quand ils verront qu'il ne discoure pour célébrer leur retour . Allons maintenant nous informer sur cette bataille .

L'armée des Darkmans était en fuite , la bataille avait commencer tôt et il n'était que midi mais leur moral avait été brisé .
La nuit précédente d'abominable chiens écailleux aussi grand que des lions les avaient assaillit et avait rependu la peur et la mort dans leur coeur .
Le lendemain a la premières charge ils avaient reculée devant l'horreur qui se rependaient devant leur yeux . Les hommes a la peau blanche s'était servit de catapulte pour leur envoyer des membres humaines tranchées , bras , mains , têtes et tripes étaient tomber du ciel .
Même après cela les Darkmans furent saisit d'horreur en voyant que les rangs de leurs ennemis n'était composée que d'hommes , des grands guerriers recouvert de peaux en fers les avaient chargées et les Darkmans furent saisit d'horreur lorsque leur lance se brisèrent sur les peaux de fer de ses ennemis .
Même les grands Mahûk ( nom que donne les darkmans aux oliphants ) avait reculer car les hommes blanc était venu avec de terribles créatures de leur contré , de grand chevaux de fer aussi grand et féroces que les Rhinocéros des jungles . Les cavaliers était impossible a arrêter car les flèches et les lances ne pouvaient percer leur peau faite de fer et leur armes prirent beaucoup de vie ainsi que leurs montures aux crocs assérés.

Balkan regardait les Darkmans prendre la fuite , beaucoup de guerriers s'était lancer a leur poursuite , il fit sonner le cor du maître de guerre pour leur faire réfréner leurs ardeur mais la plupart surtout parmi les jeunes maraudeurs continuèrent la poursuite jusqu'a s'essouffler .
Quelques petits chefs de clans arrivèrent prêt du régiments d'élus pour entendre les louange du maître de guerre . Les ennuis vont commencer se dit Balkan .
Plusieurs chefs arrivèrent et furent surpris de ne pas voir Khârn , Où est le maître de guerre demandèrent certains .
Il est mourant dit alors une voie fatiguer a l'arrière du régiments . C'était Balor , le vieux guerrier était percher sur le dot de sa monture . Un traître la frapper alors qu'il venait de livrer un duel .
Plusieurs voix s'élevèrent , certains parlait déjà de reprendre le contrôle de l'armé , il n'est pas encore mort bande de chacals cria alors le vieux tandis qu'il les regardaient avec un air de dégoût sur le visage .
Votre seigneur a été victime d'un lâche qui la frapper de dot , il n'est pas encore passé de l'autre coté et vous êtes déjà a parler de prendre sa place .
Tu nous crache dessus mais tu est là a tenir des informations pour toi et a donnée des ordres , je dit que tu veut la place pour toi vieux singe , c'était Brok un chef barbare brutal et pas assez malin pour savoir se taire .
Je ne donne d'ordres a personnes mais la loi est la loi quand le Zâr est incapables d'assurer le commandement c'est au sages d'assurer le commandement , j'ai un siège au conseille et toi ? non Brok sans scrupule tu n'a pas ta place parmi les sages alors tien ta langue de serpent derriere t'est vilaines dents et fait silence.
Le vieux se tournât alors vers Balkan , prend le commandement de l'armé et fait les rentré au fort mon garçon , je vais rassemblées touts les sages .
Bien répondît il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Mer 5 Aoû - 17:53

Khârn montait dans la tour depuis se qui lui semblait être une éternité , cette maudite tour n'avait elle pas de fin . Il ne rappelait pas avoir vu d'autre passage seulement se maudit escaliers .
Lorsqu'il passa le gigantesque seuil il se découvrit une salle gigantesque assez grande pour accueillir une forteresse et même une ville entière, au bout de la salle se trouvait un grand et impressionnant escaliers de marches de marbres noir et lorsqu'il arrivât au sommet de l'escalier au bout de la salle il vit que deux route partait chacune dans une direction opposé l'une a l'autre chacune de ses route suivait les parois intérieur de la tour et montait en pente douce vers le niveau supérieur .
Les deux route se retrouvaient sur le seuil du niveau supérieur cependant Khârn ne vit pas se qu'elle cachait car les porte gigantesque était close . Mais il remarqua que deux autres routes partait pour le niveau supérieur non loin des premières ainsi c'est tour était un gigantesque complexe de niveaux pouvant abriter des villes entière a chacun de c'est niveaux.
Khârn eu avançât encore et encore mais le temps et les distance semblait ne pas avoir de prise sur lui , sans qu'il ne s'en rendit comte il arrivât a un étage dont aucune route ne partait sauf pour descendre .
Cependant a se niveau les portes était grandes ouverte et il s'avançât a l'intérieur . La pièce était faite de pierre noir comme le reste du bâtiment , la salle bien que beaucoup plus petite que celle qu'il avait traverser au rez de chaussez était encore assez grande , au moins aussi grande que son fort situé dans le désert.
Deux grande fontaines rectangulaire magnifique faite dans une roches d'un blanc pur coupait la salle , des émeraude , des rubis et divers pierre précieuse était enchâsses dans les pierres blanches des fontaines.
Elles était a la mesure de la tour et c'est fontaine aurait pu servir d'étang .
Les murs était recouvert de plantes grimpante qui s'y accrochaient , les tiges étaient pleine d'épines mais les fleures en étaient magnifiques , d'où rouge profond et royal , une perfection absolue.
Soudain Khârn se rendit comte qu'il y avait une ouverture dans le plafond de la salle , un escaliers descendait du plafond , un escaliers de marche noir mais ces rebord étaient fait d'or .
Khârn entreprit de monter l'escalier une lumière aveuglante perçait au bout de l'escalier , Khârn entra dans la lumière.

Se que vit Khârn était d'une beauté a coupé le souffle , il était parvenu au sommet de la tour et il se tenait maintenant tout au bord du titanesque monument .
Il était si haut , les nuages formaient un océan devant lui , se n'était plus les horribles nuages noir charger des cendres des volcans mais de pur nuage blancs teinté de couleurs par les rayons du soleil .
Le vent soufflait doucement sur son visage et son air bien que frai n'était pas mordant .
L'air était pur , si pur qu'il eu l'impression de respirer pour la première fois .

Je suis mort , dit il .

Non Khârn , tu va seulement commencer a vivre , dit une voie ancienne , puissante et réconfortante derrière lui .

Khârn se retourna vivement , un homme d'une grande beauté se tenait face a lui , il portait une armure d'argent resplendissante et une longue cape noir , son visage était parfais , sage , beau , mais fort , il avait de long cheveux d'un blanc argenté qui lui tombait dans le dot . L'homme était bien plus grand que Khârn , il devait faire au moins dans les quatre mètres cinquante.

Qui êtes vous demandât Khârn le souffle couper .
Je suis le dieu qui règne sur ton monde Khârn.
Khârn rit , Mon dieu s'appelle Khorne et vous n'êtes pas lui .
L'individu sourit , Tu verra Khârn qu'il existe de nombreux dieux Khârn et que leur statut divin n'est surtout qu'une question de point de vue .
Arrêter vos connerie , je fait quoi ici moi .
Il n'y a pas de doute tu est bien un fils de Khorne dit le " dieu " en souriant a nouveau a Khârn . Khârn mon enfant , tu va mourir , tu a été frapper par la mains d'un lâche et déjà t'est officiers se dispute ton héritage .

Khârn se calma soudainement , et en quoi cela vous regarde t'il ?
Je te l'ai dit je suis le dieu de ce monde tous se qui s'y passe me regarde .
Et pourquoi m'avez vous fait venir jusqu'ici , parce que c'est vous qui m'avez amenez ici , je me trompe ?
Non Khârn tu a raison c'est moi qui t'es fait venir ici et n'ai point d'inquiétude je ne te veut aucun mal je veut juste t'offrir mon aide .
Vous me sauveriez de la mort ?
Oui Khârn et plus encore .
Et en échange vous voulez quoi ?
Toujours directe n'es pas , et bien le monde tombe en ruine Khârn et j'ai besoin de soldat pour veiller au bien de ce monde .
Pour assurer votre contrôle vous voulez dire , vous et moi nous savons qui vous êtes , c'est pour vous que j'ai quitter les terres du nord et c'est pour vous qu'on livre bataille dans le sud car vous êtes le seigneur de la tour noir hein ? jouons franchement.

L'individu lui sourit une nouvelle fois mais il éclatât de rire soudain , oui Khârn je suis Angaroth le Noir celui qui fut appeler le seigneur des ténèbres parce que je veut purifier se monde .
Allons Khârn écoute moi , c'est toi que j'ai choisit pour être mon huitième ange noir , tu est béni par le dieu Khorne et j'ai besoin de guerrier comme toi pour commander m'est légions , tu ne trahit pas ton dieux en te joignant a moi car il est mon alliée tous comme c'est frère . Après tous lorsque vous autres hommes du nord vous êtes joint a moi je ne vous ai points interdit de pratiquer vos culte au dieux sombres et je tien a te faire remarquer que je ne t'ai dit aucun mensonge , après tout je suis un dieu pour les simple mortel .

Je marche avec vous , vous pouvez arrêtez de tenter de me séduire avec de belle parole . Mon humanité sa fait longtemps que je l'ai perdue .

Tu es un homme de décision Khârn mais dit moi pourquoi ? je m'attendait a un long entretien pour te convaincre de me suivre et de devenir l'un de m'est anges de la mort .

J'ai pas le choix d'un coté j'accepte et je combat pour vous jusqu'a la fait des temps d'un autre coté je meurs et tout se que j'ai construit sera détruit par une bande de chacals .
J'étais condamné dé ma naissance , marquer par Khorne je n'avait pas d'autre issue .

Non Khârn on a toujours le choix*, maintenant réveille toi .

* le fait qu'il lui disent qu'il a toujours eu le choix est un manière de lui dire qu'il a été faible et simplement humain , car il choisit de se donné a Khorne marque ou pas il a laissé c'est pulsions sanguinaire prendre le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Sam 24 Oct - 15:15

Bien des Années passèrent .......

Valmar , la grande cité des Naugrims que les hommes nommaient Nain . L'hiver était déjà bien installer et il était rude dans les terres du nord. Rude mais il était l'alliée des Naugrims qui supportaient le froid bien mieux que les autres peuples de la terre hormis peut être les sombres trolls des montagnes .

Le prince Astarius de Dorin fit son entrée dans la salle du trône ou siégait le roi de Naugrims , Baragrond fils Skalagrond , roi de Valmar et de tous les Nains jusqu'a sa mort ou que le monde soit détruit.
Les haute portes de Megrund la salle du trône s'ouvrir et le prince entrât suivit par un seul homme.
Il s'avançât vêtu d'une armure de plaque et de la tunique bleu traditionnel de Dorin , un casque a cimier sous le bras car personnes fut il prince ou homme du peuple ne pouvait se présenter devant le roi de Valmar sans hôtes son couvre chef.
Le prince avait une fourrure d'ours sur les épaules , l'homme qui l'accompagnait était vêtu de la même façon mais il portait une cape blanche d'officier général Dorien contrairement au prince qui portait une cape rouge signe royale.
Il était des hommes d'adulte , fort et au visage noble avec une barbe naissante pour le prince et une vrai barbe pour son compagnon .
Des homme du sud a la peau blanche et aux cheveux brun , grand , fort mais surtout fier et noble de coeur car les hommes de Dorin avait un code de l'honneur qui était respecter fanatiquement.
Le prince s'avançât dans la salle dallé de megrund , et vint s'agenouiller devant le roi Baragrond dont la barbe blanche ne parvenait pas a masqué une certaines tension .
Baragrond bien extrêmement vieux pour un nains , était encore large d'épaule et son regard était dur et pénétrant , si bien que peut de vivant avait la force de le regarder droit dans les yeux .

Le prince s'agenouillât ainsi que l'homme qui l'accompagnait et le roi se leva de son trône d'or et d'argent pour les accueillir " Bienvenue a Megrund jeune prince et bienvenue a vous Générale "
Le prince fit un signe de tête au roi pour le remercier " Nous vous remercions de nous accueillir seigneur du nord ".
Le roi fit a son tour un signe de révérence au prince et retournât a son trône " Alors mon jeune ami , quel est la raisons qui vous a conduits si loin de chez vous ".
Le prince se relevât ainsi que son compagnon " la guerre mon seigneur , j'ai bien peur que se soit la guerre".
Des murmures s'élevèrent des ombres sur les flancs de la salle du trône , preuve que les courtisant du roi étaient attentifs a l'entretient de leur suzerain .
Le roi fit un signe d'approbation de la tête sans dire un mot . "Vous êtes bien le fils de Valarius mon jeune ami , vous n'y allé pas par quatre chemins , tant mieux je n'aime pas les débats trop long ".
Le roi semblât jugé le prince du regard comme si il essayait de le percer du regard , le prince soutenu le regard du roi " vous êtes donc venu me demander d'engager mon peuple dans votre guerre c'est bien cela . Je serait un lâche de dire non et de ne pas me joindre a vous dans cette guerre , mais comprenez mon ami qu'il mes difficile de vous dire oui et d'envoyer mes guerriers , mes amis et mes fils a la mort "
Le roi s'arrêtât et le prince en profitât pour défendre sa cause ." Mon seigneur vous ne seriez pas un lâche de refuser , mais vous savez que pour le moment la seul chose qui retient les armées du chaos se sont les armées des hommes , Altar l'empire des hommes du désert est mise a feu et a sang par le démon rouge de Karnath . Mon père en personne a du prendre le commandement de nos force dans notre cher province d'Ardinor pour contrer les vagues de sauvages venu de la terre noir . Mon seigneur quand les hommes auront tous périt il sera trop tard pour vous , trop tard pour agir et contrer notre ennemi commun ".
Le roi ferma les yeux une seconde comme pour réfléchir aux choix qu'il devait faire .
" Hélas mon ami , je ne peut envoyer de guerrier dans le sud , vous connaissez sûrement Carnagrond ?"
Le prince fit un signe affirmatifs au roi " Des histoires de bonne femmes ..."
Le roi lui fit signe de se taire " Se ne sont pas des histoires mon jeunes ami , la bête de la fin des temps et bien réel et elle menace mon peuple ".
Hélas , et dire que cette sombre époque est la notre reprit le prince.
Une voix résonnât dans le font de la salle .
Ne perdez pas espoir Astarius car nul ne connaît l'avenir et temps qu'il y a quelqu'un pour combattre il nous reste une chance . Celui qui venait de parler sortit des ombres de la salle et s'avançât .
Le prince n'avait jamais vu d'être semblable , il n'était pas un géant mais il était plus grand qu'un homme ou même plus grand qu'un elfe . Sa silhouette était mince mais il présentait des muscles puissants , son visage était a la fois beau et jeune mais aussi vieux que le monde lui même .
Le roi se leva de son trône et fit la révérence devant de le nouveaux venu avant de le présenté aux prince . " Voici le seigneur Valandil , gardien des porte de Carcoth et grand protecteur des peuples encore libre de la volonté du chaos .
Valandil salua respectueusement le roi et se tourna vers le prince " Hélas très jeune Astarius mon ami ici présent ne peut vous venir en aide , Carnagrond est le fils de mon défunt frère Dranil et n'est pas une menace a prendre a la légère , les tribues d'hommes superstitieux le vénérant se rassemble en se moment même pour combattre sous ces ordres".

Le compagnon du prince qui était rester en retrait jusque maintenant s'avançât soudainement et parlât " Vous , vous êtes un titan de l'ancien monde ne pouvez vous nous aidé ? "
Valanbil sourit tristement " malheureusement non général Valnir , vos ancêtre on fait de mon peuple des dieux mais nous ne sommes pas de magie comme vous le croyez , notre savoir et nos technologie était seulement plus avancer que l'était c'elle de vos aïeux et aujourd'hui il ne reste plus assez d'Efîrs pour secourir se monde , mon peuple est en ruine et la seul chose que je peut vous apporter est mon expérience ".
Le générale fit un pas en arrière gêné d'être intervenu dans un tels débats sous des regards d'une telles puissances.
Quel temps de malheurs si même les dieux des anciens temps ne peuvent nous venir en aide dit le prince .
Valandil reprit a nouveaux " les dieux n'existe pas mon ami ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 965
Age : 29
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Sam 24 Oct - 15:46

Valandil était seul dans les appartements que les Nains lui avaient aménager , occuper a pensé au peuple de se monde qui souffrait a cause de son frère déchu , mais qu'a tu fait Angaroth .

Quelqu'un frappas a la porte de sa grande chambres pauvrement décorer a la manière rude des nains et le sortit de ces rêverie.
Valandil vint jusqu'a la porte et ne fut pas surpris de voir Eltior son neveux .
Mon oncle je doit vous parler dit il en entrent dans la pièce , Eltior avait la même noblesse que Valandil mais il était plus agressifs , plus jeune .
Que se passent ils mon neveux ?
A quoi joué vous donc mon oncle vous êtes là a parler a ses mortels et a leur donnée des secrets sur notre peuples , avez vous donc perdu tout instinct de survie ?
Valandil sourit , il était amusé de voir son neveux aussi nerveux " Allons Eltior rassure toi se ne sont pas eux nos ennemis "
Peut être mais vous n'avez pas a leur parler donné les secret de notre peuple , ils nous voit comme des divinités et cela est très bien ainsi "
" Depuis quand te permet tu de me dire se que je peut ou ne peut faire ? , je vit depuis un nombres incalculable d'années , j'ai vu l'empereur du ciel et combattu sous les ordres de ces fils , je suis aujourd'hui avec l'ennemi le dernier représentant des anciennes légions et tu oses me dire se que j'ai le droit de faire".
Eltior détournât le regard " quand vous parlez comme ça on croirait entendre votre frère"
Valandil tremblait " pardonne moi Eltior , mais les temps change et je doit avouer que j'en ai assez d'être vu comme un être divin , c'est un tels poids a porter , a chaque fois qu'un problème surgit ils se tourne tous vers moi et je sens mes épaules courber sous le poids de plus en plus de responsabilité "
Vous n'avez pas le droit de laisser tomber dit Eltior , vous êtes le dernier , le dernier a encore pouvoir appelé se monstre d'Angaroth , mon frère , si vous baissé les bras se sont les mortels qui payeront et vous savez qu'Angaroth les réduira en esclavages et que même la mort ne les délivrera pas de son emprise.
Valandil e laissa tomber sur son lit ." Comme je regrette le temps ou j'étais un simple guerrier de notre empereur dont le devoir était de pacifier cette galaxie !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite Histoire...   Aujourd'hui à 1:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite Histoire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Histoire du dauphiné tome 1-Recherche
» Petite histoire d"angoisse et de masques
» [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.
» Une petite histoire
» Petite histoire intitulé; "Une petite leçon à soi-même"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Conteurs de Légendes :: Warhammer, jeu de batailles fantastiques :: L'auberge des Trois Mâts-
Sauter vers: