Les Conteurs de Légendes


 
PortailAccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Présentation...
Jeu 20 Déc - 19:27 par Vinch

» operation Dice in Town
Lun 30 Jan - 0:53 par derfel

» La Waaagh! déjantée. [gobz de la nuit]
Jeu 22 Sep - 22:35 par Vil le Mové

» Opération dice in town
Dim 14 Aoû - 19:42 par derfel

» trouilleman
Ven 22 Juil - 20:21 par trouilleman

» ODiT
Mer 29 Juin - 18:15 par derfel

» Disparition de Grégory Collin
Mer 18 Mai - 21:20 par Mörkhdull

» l'armée dorée du général Scipior le Nekharien
Dim 8 Mai - 21:32 par mazz

» Armée de Vhalalas
Sam 7 Mai - 22:16 par elpasteur

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Sondage
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Mar 2 Juil - 9:04

Partagez | 
 

 La saga de Vil le Môvé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vil le Mové
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 231
Age : 51
Localisation : Entre Auxerre et Nevers (58)
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: La saga de Vil le Môvé   Jeu 14 Aoû - 14:33

A la demande de notre Maître à tous, (enfin presque tous, héhéhé...)

Voici le début de la fantastique, merveilleuse, étonnante, et néanmoins véridique saga de Vil le Môvé !

Et dire qu'on chante ses exploits à lui, et pas ceux de tous les nobles Jarl peuplant ce forum !

Et voilà, je crois que je viens de me faire plein de nouveaux amis, içi.



Tout se déroulait pour le mieux. Cette nuit, Wysiwyg n'a k'un oeil le chamane de le tribu des Gobz de la lune bleue, allait choisir son nouvel assistant. Vil eul'Môvé se retrouvait le seul candidat restant en lice. Ses concurrents avaient tous, depuis un cycle de lune, été victimes d'accidents inexpliqués et inexpliquables. Pourtant la majeure partie d'entre-eux, étaient de bonnes connaissances de Vil, mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir satisfait de ces malheureux concours de circonstances.

Désirant explorer un nouveau secteur du complexe souterrain, afin de s'isoler quelques heures avant son triomphe, il partit à l'aventure. Ces tunnels construits par les Nains étaient vraiment des prouesses d'ingéniérie. Perdu dans ses pensées, Vil ne s'aperçut pas qu'il avait longuement erré dans le dédale et lorsqu'il y prêta attention, force lui fut de constater qu'il s'était égaré. Jamais il n'était descendu si bas vers le coeur de la montagne. Il sentit son rythme cardiaque s'accélérer, son sang battait dans ses tempes. Quelle horreur, il allait errer, sans but, durant le restant de ses jours ! A moins qu'il ne soit dévoré vivant par un de ces abominables squigs des cavernes géants !

La tête commença à lui tourner, avançant péniblement il sentît le sol se dérober sous ses pieds... La chute fût rude. Combien de temps resta-t-il évanoui au fond de la fosse, dans laquelle il était tombé ? Impossible de le savoir. Lorsque enfin, ses idées redevinrent claires, se fut pour s'apercevoir que le trou par lequel il était tombé semblait très, très haut. On ne pouvait, en effet, distinguer qu' un faible halo de lumière par l'orifice.

-"Heureusement que je ne me suis pas brisé un membre en tombant, pensa-t-il."

La panique passée, il allait falloir agir et trouver un moyen de sortir de ce piège... En fouillant, tatônnant afin de trouver un moyen de s'évader il mît la main sur un objet qui retint son attention. Après examen, il semblait que ce soit un grimoire très ancien rédigé en runes naines. Machinalement, il le garda avec lui. La tranche de l'ouvrage semblait être recouverte d'or alors que, la couverture était sertie de rubis. Il pensait pouvoir en tirer un bon prix, s'il survivait.

Après de longues heures de recherches, et de mauvaise humeur, Vil finit par retrouver le chemin de retour. Il considéra que c'était là un signe de Gork ou bien Mork. En effet, lorsqu'il rejoignit les siens, la cérémonie n'avait pas encore commencé. Il se précipita donc chez son mentor, pour lui faire part de sa découverte. Celui-ci paru, au départ, ennuyé qu'on le bouscule pendant les préparatifs de la cérémonie de ce soir. Au fur et à mesure qu'il parcourait les pages, très abimées, son air changea. Regardant son apprenti, à plusieurs reprises, il finit par lui demander :

-"Sais-tu ce que contient cet ouvrage ?"

-"Non Maître, vous seul connaissez la langue des Nabs."

-"Il contient une révélation rien de moins qu'incroyable !"

-"Du type, Maître ?"

-"Je ne puis t'en parler avant d'avoir mené mes recherches. La cérémonie est annulée ! Oui, je lis la déception sur ton visage. Rassures-toi, je vais te confier une mission, à ton retour tu seras nommé chamane honoraire. Je t'apprendrais tout ce que je sais."

Le visage de Vil, s'illumina d'un sourire.

-"Bien, Maître."

-"Mais avant, tu devras te rendre dans le lointain pays de Cathay, afin de récupérer l'artefact qui me permettra d'avancer dans mes recherches. Artefact qui, lui-même, a été volé par les hommes-rats."

Voilà pourquoi, Vil eul'Môvé, se mit en route accompagné d'une poignée de volontaires, désignés d'office, afin de faire ce très long voyage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mordheim.megabb.com/forum.htm
Vil le Mové
Maitre Aventurier
Maitre Aventurier


Nombre de messages : 231
Age : 51
Localisation : Entre Auxerre et Nevers (58)
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: La saga de Vil le Môvé   Ven 15 Aoû - 3:48

En s'éveillant, les évènements de la veille lui revenant en mémoire, Vil fût parcouru d'un frisson de plaisir. Lui qui avait toujours voulu grimper les échelons hiérarchiques de son clan rapidement, était servi. Bien sûr, ce n'était pas à proprement parler un clan, pas encore du moins... Il passa rapidement en revue, les membres de sa troupe. Parmi eux, nombre de ses compagnons de jeux, du temps de sa jeunesse, auxquels il allait falloir rapidement proposer des promotions de lieutenants afin d'éviter, un beau matin, se réveiller une dague enduite de lotus noir, entre les omoplates. Chez les Gobz et surtout les Gobz de la nuit, c'est à leur prévoyance que l'on reconnait les grands chefs.

Après une rapide réflexion Vil en vînt à la conclusion que Backstabba l'Maniak était tout indiqué pour servir de chef éclaireur. n'oubliant pas l'un des plus fameux adage Gobz, de toujours doubler les systèmes de sécurité, il décida que Wurzagg eul'Môdi serait parfait dans le rôle d'adjoint à Backstabba. Il fallut longtemps à Vil afin de les décider. En effet ceux-ci étaient persuadés que le rôle qui leur était assigné était le plus dangereux de toute l'armée. Ils comprirent au bout d'une demi-journée de palabres que leur chef leur confiait cette tâche afin qu'ils puissent être les premiers à se mettre à l'abri !

Malheureusement, pour tout ce qui concernait l'intercession auprès de Gork et Mork, ainsi que la culture des champignons et la préparation des potions seul, Wyz eul'Zarbi semblait faire montre de l'incons... des dons nécessaires, en plus de Vil évidement mais celui-ci aurait bientôt d'autres Nabs à fouetter.

Enfin Nazgob eul'Simplé et son fidèle snotling de compagnie zebrain, ainsi que Warg eul'Ténieu, les plus forts parmi ses compagnons, feraient office de chefs de sa garde rapprochée ainsi que tout grand général se doit d'en posséder une.

Une fois l'état-major officiellement constitué et la troupaille prévenue du nouvel organigramme en vigueur, il fallait d'urgence prendre la première décision :

Quelle direction prendre ?

Vers l'est, il faudrait tout d'abord éviter les nombreuses patrouilles naines passant régulièrement à proximité du col du chien fou. Puis, après plusieurs jours de marche dans les landes désertiques, il faudrait s'approcher du Mont Bossu, un des repaires des méprisables Skavens. Oh certes, son peuple et les rats-qui-marchent-debout s'alliaient de temps à autres, mais leur état d'esprit respectif était trop similaire pour pouvoir espérer autre chose que des ententes ponctuelles. Ces derniers temps, il semblait que les relations étaient d'ailleurs en passe d'être rompues à cause du vol d'un gros morceau de Malepierre. Vol auquel Vil n'était pas totalement étranger !

En son for intérieur Vil commençait à se demander si cette "mission" ne constituait pas, en réalité, une mise à l'écart savamment orchestrée par un redoutable rival. A moins que ce ne soit un moyen de le livrer aux "malheureuses" victimes de son dernier larcin ?

Redoutant la réponse à ces questions, Vil eût une idée complètement délirante, certainement inspirée par sa dernière "kuite" à la bière de champignons :

" Je veux me rendre à Cathay, alors pour surprendre mes ennemis je vais partir par l'Ouest ! C'est ainsi qu'a agi le vénéré Grom la Panse ! J'arriverais donc, sur mon objectif de manière détournée et plus sûre ! "

Quelqu'un est-il intéressé par mon petit délire ?
Je continue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mordheim.megabb.com/forum.htm
 
La saga de Vil le Môvé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Comics] VF des BD Bionicle : la saga des Bohrok N°7, 8 et 9
» [Wii] Légo Star wars : La saga complète.
» [Comics] Journey's end partie 2 : La fin de la saga Mata Nui
» La Saga Mass Effect
» Quelle est la meilleure saga ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Conteurs de Légendes :: Warhammer, jeu de batailles fantastiques :: L'auberge des Trois Mâts-
Sauter vers: