Les Conteurs de Légendes


 
PortailAccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Présentation...
Jeu 20 Déc - 19:27 par Vinch

» operation Dice in Town
Lun 30 Jan - 0:53 par derfel

» La Waaagh! déjantée. [gobz de la nuit]
Jeu 22 Sep - 22:35 par Vil le Mové

» Opération dice in town
Dim 14 Aoû - 19:42 par derfel

» trouilleman
Ven 22 Juil - 20:21 par trouilleman

» ODiT
Mer 29 Juin - 18:15 par derfel

» Disparition de Grégory Collin
Mer 18 Mai - 21:20 par Mörkhdull

» l'armée dorée du général Scipior le Nekharien
Dim 8 Mai - 21:32 par mazz

» Armée de Vhalalas
Sam 7 Mai - 22:16 par elpasteur

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Sondage
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Mar 2 Juil - 9:04

Partagez | 
 

 Frères et Soeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
karl von lugen
Apprenti
Apprenti


Nombre de messages : 56
Age : 23
Localisation : Neupré,près de Liège
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Frères et Soeurs   Mar 10 Mar - 0:21

Je suis entrain de faire un roman warhammer 40k sur l'hérésie d'horus. Afin de le comprendre dans son entièreté, mieux vaut lire la fuite de l'Eisenstein.
L'histoire est fictive et parle du capitaine Garro créant les chevaliers gris, ainsi qu'Euphrati rejoignant les sœurs du silence (future sœurs de bataille, rapprochement avec l'ancien grade de Garro: capitaine de bataille). D'où frères (chevaliers gris) et sœurs (de bataille, créer par Euphrati).
Voici en avant première, le début du chapitre 1:
Frères et Sœurs

I
Retrouvailles
Lectio Divinatus
Une nouvelle mission






Sa vue se brouilla après que le tir de basilisk le manqua de peu. Des éclats de métal et des morceaux de chair atteignirent son armure récemment repeinte. Son éclat argenté fut vite devenu salit par la rage de la bataille. Il vérifia si ses frères de batailles allaient bien mais sans ralentir la cadence : les renégats ralliés à Horus venaient d’attaquer Roterhug II et il était de son devoir de les vaincre. Après que le Sigillite de Terra soit venus le voir, l’ex Death Guard eut fort à faire.
- Nous allons vous employer à quelque chose. Pas aujourd’hui, et peut être pas avant des mois, mais le moment finira par venir. Le revirement du Maître de Guerre indique clairement que l’Imperium a besoin d’hommes et de femmes de nature inquisitrice, d’agents qui traqueront le sorcier, le traître, le mutant et le xenos… Des guerriers comme vous, Nathaniel Garro, Iaction Qruze, Amendera Kendel, qui attaqueront à la racine toute duplicité à venir. Et qui auront un devoir de vigilance.
- Nous sommes prêts, dit Garro en acquiesçant. Je suis prêt.
- Oui, répondit le Sigillite, je sais que vous l’êtes.
Telles furent les paroles qui avait été prononcées, des paroles dont il se souviendrait toute sa vie, des paroles qui lui avait donné une nouvelle mission.
Il dû s’entrainer pendant des mois et choisir les meilleures Astartes pour faire partie de son armée, des hommes qui sont les plus fort mais aussi incorruptible. Des hommes ayant une volonté de fer et la même haine que lui pour le warp.
Iaction et lui cherchèrent les plus forts et les formèrent pour que l’Empereur soit fier de cette armée. Depuis qu’il avait créé le nouveaux corps d’Astartes, il s’était sentit investit par Sa volonté.
Il avait fait fabriquer des armures argent ornées d’or par les plus grands techno-prêtres de Mars. Sur le champ de bataille, ils resplendissaient de leur éclat et semblaient apportés la lumière de l’Empereur là où les ombres de la corruption régnaient. Tout comme les Custodes, ils portaient de lourdes hallebardes mais leurs bolters étaient fixés à leurs avant bras. Ainsi, le poing vengeur de l’Astartes frappait avec violence et leurs bras tranchaient avec précision.
« Les Chevaliers Gris » : ainsi furent ils nommé.
Il sortit de ses rêveries et se concentra de nouveaux sur le champ de bataille. L’armée Impériale avait été submergée par leurs homologues du chaos et c’est à ce moment là qu’ils avaient frappé. Il avait vu l’éclat de courage naître dans les yeux des soldats lorsqu’ils virent son armée apparaître soudainement dans les noman’s land. Les obusiers ne furent d’aucune utilité face à ses colosses en armure et les tranchées renégates furent atteintes en un temps record.





Un groupe d’hommes aux cranes rasés abordant une étoile du chaos et brandissant d’énormes tronçonneuses approchèrent de Garro et de l’escouade Belak. Ce nom n’était pas anodin car c’était le nom de son ancien hilote à l’envers. Sur son armure les dernières phrases que Kaleb avait prononcés était gravés dans son armure pour lui rendre hommage : « Vous êtes important, monseigneur ! C’est l’Empereur Dieu qui a voulu vous sauver ! Sa main repose sur l’épaule de chacun d’entre nous ! L’Empereur nous garde ! ».
En effet l’Empereur les gardaient et les hommes de Nathaniel levèrent leurs fulgurant à bout de bras vers l’adversaire. La décharge de tir fut si puissante que dès que la fumée se dissipa il ne restait plus qu’un amas de chair sur le sol.
Un avait survécu et se jeta sur Garro qui se baissant pour lui donner un coup d’épaule dans le ventre qui fit basculer l’hérétique sur son dos pour retomber à terre les côtes brisés. Ils continuèrent leur course en piétinant l’homme qui s’était détournés de l’Empereur Dieu. Ils s’arrêtèrent à un coin de tranchée juste avant que des tirs de bolters lourd frappèrent la boue avec une violence inouïe. Le capitaine jeta un furtif coup d’œil pour voir le dispositif défensif qu’il aura à combattre. Il fit un signe à Iacton qui lui donna une bombe à fusion. Nathaniel l’arma et la lança dans la voie d’aération du bunker. Le souffle ardent balaya l’intérieur du blockhaus et l’escouade Belak couru dessus en tirant dans chaque interstice de l’installation. Le frère Akeldin Ialin demanda d’un signe de tête l’autorisation à Garro et ce dernier acquiesça, Ialin leva alors son énorme gantelet énergétiques pour frapper la haut du bunker qui s’effondra pour le laisser rentrer à l’intérieur. Quelques soldats accoururent pour l’arrêter mais une lance de prométhéum ardant jaillit de son lance flammes pour les stoppés net dans leur course. Le reste de l’escouade le suivit pour plonger dans les ténèbres du Q.G. ennemis.
Les murs étaient sales et des graffitis blasphématoires ornaient les murs. Partout où il en voyait un, Alkendin frappait de son poing pour les effacer de façon brutale. Alkendin était un marines au tempérament fougueux et téméraire. En le voyant, Garro se rappelait Decius, aussi bien pour son tempérament, son gantelet mais aussi son physique. Alkendin avait en effet le même visage que Decius mais avec des cheveux blond. Nathaniel s’était déjà demandé s’il ne l’avait pas recruté pour se souvenir de son échec avec Solun, mais à chaque fois que cette pensée le hantait il tentait de l’oublier au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://middenheim.skyblog.com
GW Maniak
Admin


Nombre de messages : 2375
Age : 42
Localisation : Roux / Hainaut / Belgique
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Frères et Soeurs   Mar 10 Mar - 9:09

Très très bon début...et comme j'ai adoré le Roman " La Fuite de...", je serai un de très premiers lecteurs si tu arrives à aller jusqu'au bout de ton projet.

Bonne continuation. Tiens nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesconteursdelegende.forumactif.com
karl von lugen
Apprenti
Apprenti


Nombre de messages : 56
Age : 23
Localisation : Neupré,près de Liège
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Frères et Soeurs   Jeu 12 Mar - 0:37

J'ai aussi moi même beaucoup aimés la fuite de l'Eisenstein.Voilà pour vous la suite:

- Où est-il ? lança l’homme qui occupait les pensées de Garro.
Le frère Brakesius prit son auspex et après quelque temps de réflexion indiqua du bras qu’il faillait prendre le couloir de gauche. Brakesuis Peker était un homme inflexible dont les talents à l’épée lui avaient donné le mérite de devenir le champion de la compagnie. Garro avait déjà pensé qu’il était peut être aussi talentueux que Lucius et aurait put le vaincre en duel. Il y a quelques mois il aurait rigolé en émettant ce propos, hélas peut être que cela va devoir se dérouler.
- N’ais pas peur Alk’, si tu veux je peux m’en occuper de ce fichus sorcier, défia Peker au jeune homme.
- Tu es tout juste bon à te cacher derrière ton bouclier et tirer un coup de plasma de temps en temps en priant pour qu’il n’explose pas sur ton bras.
- Tu as toujours voulu posséder une arme à feu tels que celle-ci mais tu ne sais pas viser plus loin que ton bras, c’est pour cela que tu n’as que ce gantelet et cette épée.
- Taisez vous, gronda Iaction, le dénommé Espyl Turn que nous allons combattre à déjà tués des dizaines de prétentions telle que vous. Si nous ne voulons pas finir comme eux je vous conseille de suivre les ordres du capitaine sans aucune opposition. On dit qu’il même qu’il sait tuer des escouades d’astartes entière d’une seule pensée.
Sur ces mots, les deux marines se turent et le chemin dans les dédalles du bunker se poursuivit. Iaction savait qu’il avait peut être exagérés ses propos mais il savait tout de même qu’il allait affronter un ennemis dangereux. Il avait tout de suite reconnu en Garro l’âme d’un leader et le vieux capitaine avait perçut son affectation à l’escouade de commandement Belak comme un insigne honneur. Il portait l’étendard de la compagnie et de l’Ordre.
Une odeur pestilentielle de corruption et de sang coagulés stagnait dans l’air, un sang qui avait été versés comme sacrifice avant l’assaut. Les pièces du bâtiment et spartiate mais elles offraient un contraste étonnent avec la disposition chaotiques du mobilier. Garro était dégoutés par tout ceci et savait que s’ils perdaient la guerre le monde sombrerait dans les abysses de la folie. De la poussière tombait régulièrement du plafond à chaque fois qu’un nouvel obus s’écrasait sur les défenses renégates. A en jugés par les faibles sont émis depuis l’extérieur, l’armée impériale avait sonnées la charge et de violent corps à corps prenait forme. Des hurlements d’agonie et le bruit sec des tirs de fusils laser était clairement discernable pour les oreilles attentives de Nathaniel.
- C’est juste ici, avertit Brakesuis.
- C’n’est pas trop tôt, se plaint Alkendin, j’avais comme envie de me mettre un truc sous la main.
- Préparés vous, avertit Garro. Puisse l’Empereur guidés nos lames.
Il ouvrit violement l’écoutille en surprenant les artilleurs déchus dans leurs manœuvres. Ils n’opposèrent qu’une faible résistance face aux hommes aguerris de Garro. Il monta sur une bute et regarda l’évolution de la bataille. En effet les militaires impériaux s’étaient jetés sur la première tranchée telle une vague sur la plage. Etonnés par la soudaineté de cette contre attaque, les lignes chaotiques furent rompues et les chevaliers gris purent aisément se rendre maitre de la situation. Garro appela le capitaine Grees Kepsus de la deuxième compagnie par liaison inter-armures.
- Grees, comment se déroule les opérations de ton côté ?
- Positives monseigneur, la moitié de leurs batteries anti aériennes sont détruites. Mais la seconde partie est bien défendue. Plusieurs blindés nous ont empêchés de continuer. Je vois aussi plusieurs nids d’armes lourdes.
- Appelle le colonel Fleiwton de l’Armée Impériale, demande lui un soutien pour l’assaut des batteries. Ne révèle surtout pas ton identité, s’il te pose des questions dit simplement que c’est la volonté de l’Empereur.
-Bien monseigneur.
-Je vais aussi appeler Sinurae pour lui dire d’envoyer Tempus et ses dévastators en soutien.
-Merci monseigneur.
-Puisse l’Empereur guidés vos lames !
Après répétition du cri de guerre de l’ordre, Garro tint sa promesse et appelas Tempus, l’officier chargés des dévastators de la deuxième compagnie, pour soutenir Kepsus. Garro avait tout de suite aimés Tempus après leur rencontre. Tempus était un homme juste qui savait aussi bien utilisés le bolter lourd que la parole, tout comme son capitaine de compagnie, Mhel Sinurae. Ce dernier était célèbre pour ses sermons de haines envers l’hérésie et pour ses discours majestueux au nom de l’Empereur, ce qui fit de lui un officier très appréciés de ses hommes.
Garro vit approcher une dizaines des hommes de sa propre compagnie dans sa direction.
Il leurs donna l’ordre de saboter les basilisks et de couvrir sa propre progressions vers le lieu où se tenait Turn. Il jura en pensant à cet homme autrefois respectable qui à présent avait embrassés les sombres divinités. Alors qu’il se tenait à centaine de mètres de lui, Garro fut ralentit par l’arrivés d’une cinquantaine de renégats qui voulait protéger leur maitre.
-Pour l’Empereur !
Nathaniel hurla cette phrase à plein poumons et vit la volonté de ses ennemis fondre comme neige au soleil. Cette dernières s’évapora totalement lorsque le cri fut repris par tous les chevaliers gris présent.
Brandissant son fulgurant il faucha trois hommes qui tentait tant bien que mal d’armer un autoncanon. L’escouade Belak fit de même, soutenue par les autres frères restés en contrebas. Les tirs de bolts mirent à terre des dizaines de soldats dont la mince protection ne pouvait rien face aux projectiles perforant. Nathaniel leva bien au Libertas qui réfléchit la lumière du soleil, lui donnant un halo de puretés. En homme couru sur Garro, un fusil au bout des bras mais la baïonnette se brisa face à l’aigle pectorale se trouvant sur le plastron de l’Astartes. L’homme fut projeté sur ses homologues lorsque Libertas lui perfora la poitrine en le projetant de plusieurs mètres. Un deuxième homme tomba sous un coup de Libertas portés à l’épaule qui traversa l’homme tel du beurre. Un sergent s’approchât de Nathaniel dans son dos mais ce dernier inversa sa prise de la poignés et du coup vifs l’enfonça dans la gorge de son adversaire, le décapitant presque. Un autre apparu devant lui et Garro lui plongea sa lame dans le sternum, tout un mettant son genou dans le ventre.
Plus loin, Iaction démembrait à l’aide de son arme Némésis toutes personnes assez folle que pour s’approchés à deux mètres de lui. Dans son dos Fleshked Albow l’apothicaire tirait rafales de bolt après rafales, ne laissant aucune minute de répits à ses ennemis. Autour de Brakesuis se trouvait un halo de cadavres sanglant parmis lequel trois sergent qu’il avait défié. Alkendin se prêtait au massacre à cœur joie en levant ses ennemis de son gantelet afin que tous puissent voir le malheureux avant de la broyer. Dans son autre main une épée tronçonneuse vrombissait dans le corps d’un autre infortuné. Les ennemis fuirent dans tout les sens mais purent tous exécutés, que ce soi par les chevaliers gris en bas ou par le QG renégat en haut.
Après que plus aucun ne les entourèrent, Garro repartit sur son objectif sans tarder. Là bas le sergent Sterk Balgen de la deuxième compagnie et ses terminators affrontait déjà Turn. Ce dernier flottait à quelques mètres du sol, ce qui rappela dangereusement à Garro la chanteuse de guerre. Sa jambes bioniques semblât frémir à se souvenir et Nathaniel ressentit l’atmosphère lourd et poisseuses. Cet homme était sans aucun doute un sorcier et Garo allait devoir purifier son corps à l’aide de Libertas. L’un des terminators de Sterk balaya la foule d’homme qui l’entourait et se fraya un chemin jusqu’à Turn et tira de son fulgurant. Mais les bolts furent stoppés par un quelconque maléfice. Se dernier pivotât en direction du frère et ouvrit les yeux. Garro fut dégouter de voir que ces derniers était totalement rouge sang et sans pupilles. Une vague d’énergie frappa le terminator de plein fouet et toutes choses entourant Garro sembla perdre toutes consistances. Les pouvoirs arcaniques employés par le psyker rendait l’air peu respirable et dégoutant. Soudain Grees lui affirma par liaison inter armures que toutes les batteries étaient détruites et que des véhicules aériens impériaux étaient en approche.
Garro entra dans la mêlée et fit un signe de tête à Sterk qui était entrain le clouer un renégat à l’aide de sa hallebarde. Se dernier s’approcha de Garro en éliminant les quelques guerriers qui les séparait aisément.
- La situation est plutôt fâcheuses ici monseigneur, Turn est fort. Trois de mes hommes ont déjà perdu la vie face à lui. Et ses hommes sont de vrais fanatiques.
- Dans ce cas nous leurs montrerons ce qu’est que le zèle et la foi en l’Empereur des Chevaliers Gris.
- Je suis avec vous monseigneur.
Garro était étonnés que trois terminators soit mort sans infligés aucun dégâts à ce colonel. Leurs armures était capables de résister a des missiles et bien que tous n’était pas des psyker, chacun possédait une résistance accrue à la sorcellerie.
Il vit tous les Astartes frappés avec puissance dans les renégats mais ses derniers combattait avec comme l’avait du Sterk, un fanatisme hors du commun. Une autre vague d’énergie frappa un homme de Sturn qui tomba à terre dans une pluie de sang sombre, tachant ainsi l’éclat de son armure. Garro sentit sa tête tournés face au pouvoir immenses que possédait le sorcier. Il sentait comme un étau se refermant peut à peu sur son crane. Il remarqua que Cruze aussi ne semblait pas allez très bien. Sa vue devenait sombre et il commencait à perdre le sens de l’équilibre. Brusquement Brakesuis fut jetés à terre et une horde n’ennemis plongèrent sur lui. Il se débattait tant bien qu’il pouvait mais commença à être submerger. Alkbow arriva et fit fuir les parasites d’une série de tir à bout portant. Et plongea sur Peker et Garro vit le narthecum plongés dans un faille de l’armure de Brakesuis. Nathaniel chancela suite à toute cette agitation et faillit tomber s’il n’avait pas plantés Libertas dans le sol. Il vit que Turn prononçait des phrases inintelligibles qui résonnaient dans son crâne en lui donnant la nausée.
- Sauvés nous Nathaniel !
La voix qu’il entendit dans sa tête comme si elle provenait d’une personne en face de lui était douce et provenait d’une jeune femme.
Cette phrase apportât la lumière et la détermination à Garro qui se releva et plongea dans les lignes adverses en un éclair.
-Cette voix… ne pouvait signifier qu’une seule choses, se disait il.
Libertas prit encore la vie de trois hommes qui furent tellement surpris de l’attaque soudaine qu’ils n’avaient sut réagir. Garro vit qu’il n’était pas le seul à avoir reprit courage et les chevaliers gris retrouvèrent la force de purifier cette terre.
Lorsqu’il arriva en haut de la colline il vit sa prémonition se réaliser. Des femmes vêtues d’or entourait déjà Turn et sa garde d’honneur qui mourrait les uns après les autres face au Sœurs du Silence. Nathaniel reconnu Amerenda Kendel qui livrait combat avec l’ex-colonel. Garro plongea en avant en piétinant plusieurs hommes et sauta sur Turn. Ce dernier déconcentrés par son duel psychique avec Amerenda ne vit pas l’attaque soudaine. Turn qui était devenus démoniaques était bien plus grand que Garro, mais cela fut son désavantage car le chevaliers lui grimpa dessus et le déséquilibra. Nathaniel empoigna d’une de ses mains le crane de Turn, de l’autre il leva bien haut Libertas. Le sorcier était entrain de tomber et Garro se trouvait maintenant tête à tête avec le monstre. Ameranda eut une vision majestueuse de Nathaniel le soleil dans le dos tels un halo d’illumination divine, plongea Libertas dans la tête de son ennemi, le tout entre le déséquilibre de Turn et sa chute.
La bataille était finie, les renégats avaient perdus leur chef et tout semblant d’organisation. Nathaniel observa le champ de bataille qui semblait devenus muet par rapport à il y a quelques instant. Il regarda Ameranda et un sourire illumina son visage, la volonté de l’Empereur venait de s’accomplir.

PS: orthographe non vérifié ainsi que le sens des phrases, ne vous étonnés pas en cas de mauvaises (voir très mauvaises) syntaxes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://middenheim.skyblog.com
karl von lugen
Apprenti
Apprenti


Nombre de messages : 56
Age : 23
Localisation : Neupré,près de Liège
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Frères et Soeurs   Ven 17 Avr - 23:43

Voici le second chapitre, un peu court mais bon. Je prévient d'avance que l'histoire ne sera pas méga longue (et pas forcément méga bonne, mais j'espère qu'elle satisfera en tant que petite histoire de warhammer 40k).

II
Au nom de l’Empereur
Un but commun
Répandre la foi



Ameranda s’avança près de Garro et posa sa main sur sa poitrine en s’inclinant. Ce signe que connaissait Nathaniel signifiait le merci. Kendel avait trouvé l’Illumination peu après la venue d’Euphrati. Cette dernière avait amenés au sein même de la sororité la parole de l’Empereur et nombreuses étaient celles qui furent convertie. Euphrati était une oratrice hors pair et sa dévotion envers l’Empereur Dieu réussi même à donner la vérité au cercle intérieur des Sœurs du Silence. Etant encore une novice, Keller dirigeait la sororité par la foi, elle leurs avait donné l’illumination, cette illumination les a guidées.
Garro devinait la foi en regardant dans les yeux d’Ameranda, il se dit songeur que deux puissant organisme au service de l’Empereur était entrain de voir le jour. Ialin avança et dévisagea les sœurs, ne sachant qui était ces femmes ayant apportés la lumière. Il voyait néanmoins une lumière divine sur leurs silhouettes.
- Ce sont les Sœur du Silence, s’empressa de répondre Garro en comprenant l’incompréhension d’Akeldin.
- Vous vous trompez sur un point Nathaniel.
La femme qui avait prononcés cette phrase sortit des rangs et s’avança de Garro. Elle portait une chevelure blonde qui formait un halo de lumière autour de son beau visage. Un sourire s’affichait sur son visage et Garro du retenir le sien.
- Nous sommes à présent les Sœurs de Bataille, dit la jeune fille.
- Euphrati, je vois que tu as réussis ton devoir.
- Ce n’est que le début Nathaniel, les Sœurs du Silence ont reçues l’Illumination mais il reste tant de gens à convertir. C’est en votre honneur que nous avons choisit ce titre, pour que l’on se rappelle du capitaine qui est resté loyal envers l’Empereur.
- Alors tu as aussi créé ta propre armée au service de Sa Volonté.
-Oui, mais notre devoir ne s’arrête pas là. La guerre va bientôt prendre une mesure titanesque, il faut purger l’hérésie au plus vite si nous voulons protéger l’humanité.
- Tels est Sa Volonté Euphrati, ensemble nous réussirons à apporter la vérité.
Frères et Sœurs étaient à présent réunit et avait un but commun. La volonté de l’Empereur allait être éparpillée à travers l’Impérium afin de vaincre l’archi-traitre Horus. De puissant Thunderhawks argentés descendirent des cieux accompagnés par d’élégants vaisseaux noir et dorés. Dans un nuage de fumée ils se posèrent sur le sol et les rampes s’ouvrirent dans un cliquetis métallique.
- Joignez vous à moi Nathaniel, nous avons beaucoup à nous dire, dit Euphrati en désignant l’un de ses vaisseaux.
- Ma garde est elle acceptés parmi vous ?
- Tout ceux ayant la foi sont acceptés, vos hommes en sont investit.
-Bien, le temps de régler quelques formalités et nous pourrons laisser l’Armée Impériale se chargés du reste.






Garro alla voir Sterk et lui ordonna d’avertir Kepsus et Sinurae du fait qu’il ne serait pas à bord de l’Imperator Wil pour les prochaines heures. L’Imperator Wil était le nom du vaisseau de commandement des Chevaliers Gris.
Le Colonel Fleiwton de l’Armée Impériale avança en pataugeant dans la boue des tranchées. Lui et ses hommes avaient réussis une percée dans les lignes ennemies grâce à l’aide de mystérieux combattant en armure argentés. Ils ressemblaient à des Astartes mais ne portaient les couleurs d’aucune légion qui lui étaient connues. A ses pieds les cadavres de dizaines d’ennemis gisaient le torse éclatés, ca ne pouvait être que des bolts de marines, mais qui ?
Il avait vus des vaisseaux décollés et quittés la zone, lui faisant ainsi perdre toutes chances de trouver les énigmatiques combattants mais il recherchait toujours des indices. Tout en haut d’une colline se tenait le corps mutilés de Turn.
- Colonel ! Colonel !
Un soldat affolés approchât de Fleiwton et se mit au garde à vous.
- Qu’y a-t-il lieutenant Dan ?
- Mon colonel, regarder ce que j’ai trouvés, il y en a des milliers en contrebas.
Le lieutenant Dan tendit un bout de parchemin au colonel qui s’empressa de lire le message que ce papier révélait.
« Adorez l’Empereur Dieu
Car il est notre Protecteur.
Louez l’Empereur Dieu
Car il nous montre le chemin.
Révérez l’Empereur Dieu
Car il nous protège pour l’éternité.
Vénérez l’Empereur Dieu
Car il possède une sagesse infinie.
Honorez l’Empereur Dieu
Car il possède une force inébranlable.
Glorifiez l’Empereur Dieu
Car il est omniscient.
Loué soit l’Empereur Dieu
Car il va nous apporté la paix »
Fleiwton blêmit en lisant ce message, il était bien évidemment au courant du culte de l’Empereur, le Lectio Divinatus, il savait même que certains de ses hommes en faisait partie mais il ne se doutait pas que de si puissante personne tels que ceux qui les avaient sauvés en fassent partie. Il mit la brochure dans sa poche et en relevant sa tête il vit des milliers de ses soldats ce concertés autour de ses brochures, tous venait d’être sauvés par la Volonté de l’Empereur. Le soir dans son Q.G. il médita longuement sur les versets de ce texte et sur leurs significations. Après deux heures il quitta le bunker de commandement et se rendit derrière l’entrepôt où se trouvait un cercle de personne autour d’une statuette. Sans dire mots il rejoignit les soldats et s’agenouilla parmi eux, à la grande surprise des personnes présentent qui s’attendait à des représailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://middenheim.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frères et Soeurs   Aujourd'hui à 19:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Frères et Soeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frères & Soeurs Eldars...
» Bien le bonjour, mes frères et soeurs
» Vente de soeurs de bataille
» Les frères du serpent .
» [ACHAT]Soeurs du crépuscule sans dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Conteurs de Légendes :: Warhammer, jeu de batailles fantastiques :: L'auberge des Trois Mâts-
Sauter vers: